Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Montbazon.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 781
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 31 Mar - 09:05 (2012)    Sujet du message: Le Château de Montbazon. Répondre en citant

Le Château de Montbazon
Le château de Montbazon (Indre-et-Loire), situé à 10 km au sud de Tours, se place au sommet d’un éperon rocheux et domine de 25 à 30 m la vallée de l’Indre. L’ensemble culmine à 80 m d’altitude et domine un espace d’une superficie d’un demi-hectare, enclos d’une enceinte datée du XVe s. et composé de deux basses-cours. Il renferme de nombreux vestiges architecturaux de périodes diverses. Les restes du donjon se dressent sur un promontoire commandant la vallée de l'Indre (anciennes dépendances de l'abbaye de Cormery). Il daterait environ de l'an 1000 et fut remanié aux 11e et 12e siècles pour les nécessités de la défense. Les ruines existantes se composent du donjon qui devait comprendre trois étages sur rez-de-chaussée, et d'une petite tour rectangulaire adossée au donjon qui devait peut-être contenir l'escalier desservant les étages.

 

De tous les donjons français, celui de Montbazon est un des plus anciens de ceux qui sont parvenus jusqu'à nous. Rien n'infirme qu'il soit approximativement contemporain du donjon de Langeais : la plus forte épaisseur de ses murs ne permet pas, selon nous, de conclure à sa postériorité. Il est assez bien conservé — et l'est même mieux dans ses parties les plus anciennes. La difficulté de son étude procède peut-être de ce bon état, car ce sont souvent les édifices les mieux conservés qui déconcertent le plus. Le donjon est élevé sur plan rectangulaire. Ses longs côtés, orientés est-ouest, mesurent hors-œuvre environ 19,65 m. La largeur de ses petits côtés atteint approximativement 13,75 m. Ses murs sont épais, à l'Est et au Nord, de 2,40 m, à l'Ouest et au sud, de 2 m. La hauteur actuelle du monument atteint 28 m, cette mesure étant prise au Nord. A l'Ouest et au Sud, les parties basses sont enterrées de 5 à 6 m environ.

Les Souterrains.
Le rocher qui sert de socle à la forteresse est creusé de souterrains profonds dont les galeries se dirigeaient hors de l’enceinte. On y accédait de l’intérieur du donjon, mais on n’y pénètre plus qu’aujourd’hui par un escalier voûté que l’on voit au Nord de l’emplacement du château du XVe siècle. Cette position est confirmée par la découverte, en1857, de souterrains, dont l'exploration est malheureusement impossible aujourd'hui, mais qu'une description suffisante due à un membre aussi compétent que consciencieux de la Société archéologique permet de classer à coup sûr dans la catégorie des souterrains-refuges. M. de Sourdeval, qui les a visités lors de leur découverte, dit en effet : « Le dessous de la cour du château est sillonné de souterrains étroits qui rayonnent en divers sens, sans jamais aboutir à des sorties, ces sortes de boyaux ont été soigneusement voûtés en maçonnerie, ils sont sur des plans généralement inclinés : ils étaient bien étroits pour servir de caves ou de magasins, comme chemins ils aboutissaient tous à des impasses »

Cette description fait supposer une origine très ancienne, si les boyaux ont été munis des voûtes sur couchis que l'on voit à l'entrée, ce n'est certainement que plus tard, lorsqu’on a voulu les utiliser pour le service du château. Il est supposable que des éboulements antérieurs à la visite de M. de Sourdeval l'ont empêché de se rendre compte de leur importance. Le dessous de cette cour intérieur est sillonné de souterrains. Dans un mémoire fort intéressant sur les souterrains du donjon de Loches, M. Edmond Gauthier signale l'existence sous le château d'excavations irrégulières et de galeries très étroites, dans lesquelles pénètrent les fondations du donjon, il conclut d'une façon formelle à leur antériorité à toute construction. Il a dû, vraisemblablement, en être de même à Montbazon.

Selon J. Maurice dans sa synthèse historique de « Montbazon et Veigné aux temps Jadis » (1970) « Pour ravitailler la forteresse, ou s’esquiver en cas de prise, on creusa des souterrains. L’un se dirigeait vers l’Indre (on l’a retrouvé en reconstruisant l’église en 1851) l’autre avait son issue dans les bois, à une demi-lieue de là, parait-il... »
_________________________
Base Mérimée : PA00097870
Donjon (cad. C 444) : Inscription MH par arrêté du 28 octobre 1926.
Voir sur le forum : Le petit « Bazonneau » (Montbazon) Motte féodale.

A SUIVRE...
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mar - 09:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 781
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 25 Juil - 09:04 (2012)    Sujet du message: Le Château de Montbazon. Répondre en citant

Visite du 15 Juillet 2012.




Photographies Mikerynos

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:51 (2017)    Sujet du message: Le Château de Montbazon.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com