Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 781
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:02 (2012)    Sujet du message: Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets Répondre en citant

Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets
Indre-et-Loire - Patrimoine - Le 13 Décembre 2012.



Le souterrain n'avait pas été visité depuis sa fermeture à la fin du XIe siècle. - (Photo sd)


Découvert et fouillé à l’occasion d’un chantier à Sublaines, un souterrain médiéval d’un grand intérêt commence à livrer ses secrets.Des souterrains médiévaux, ce n'est pas ce qui manque, mais celui qui a été découvert du côté de Sublaines est particulièrement rare. « Il était resté entièrement dans son état depuis son abandon et le comblement de son entrée vers la fin du XIe siècle », confie Séverine Chaudriller, responsable des fouilles à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de Tours.

Comme beaucoup de découvertes archéologiques, ce souterrain a été retrouvé à l'occasion de travaux d'aménagements : la construction d'une zone artisanale par la communauté de communes de Bléré-Val-de-Cher. Le travail de fouilles a été mené l'été dernier et a déjà permis de faire des découvertes intéressantes.
« Dès qu'on a pu pénétrer dans le souterrain après avoir dégagé son entrée, on est tombé sur une céramique entière en guise de cadeau d'arrivée », raconte Séverine Chaudriller. « Une sorte de pot à cuire resté là depuis presque un millénaire… » Ce n'est pas la seule découverte de ce chantier de fouilles, mais les autres ne sont pas aussi spectaculaires pour le grand public.

" Une céramique entière en cadeau d'arrivée "
Pas aussi spectaculaires, mais très passionnantes pour tous ceux qui vont intervenir maintenant dans le travail post-fouilles. « On a découvert beaucoup de végétaux et de bois découpés dans les amas dégagés qui avaient été utilisés pour combler l'entrée », révèle Anne Dietrich, archéoxylologue, c'est-à-dire spécialiste de l'étude des vestiges de bois. Ces bois ont été très bien conservés du fait que le souterrain est resté pendant des siècles dans les mêmes conditions hygrométriques.
« Ils nous renseignent déjà sur les techniques élaborées de découpage du bois, souvent oubliées aujourd'hui. Mais une étude plus détaillée nous livrera sans doute bien des enseignements, en particulier sur le climat et la végétation de l'époque. Soit ces résultats correspondront à ce que l'on sait déjà, soit ils seront différents. Il faudra alors faire et valider d'autres hypothèses… »
L'autre piste de recherche appartient aux historiens : pourquoi ce souterrain, là et à cette époque ? « C'est très probablement un souterrain de refuge », estime Séverine Chaudriller. « Il en a toutes les caractéristiques : deux portes d'entrée, des systèmes de défense par une série de coudes, des niches pour abriter des gardiens, une vingtaine de niches pour l'éclairage. D'une longueur d'une quinzaine de mètres, il permettait d'abriter une famille, de cinq à six personnes. On pense qu'il a été édifié au IXe ou Xe siècle et abandonné avant la fin du XIe. A cette époque, les comtes d'Anjou et de Blois se disputaient la Touraine… »

Le souterrain n'a pas fini de livrer ses secrets. Les archéologues sont vraiment les policiers scientifiques du passé : ils ont accumulé les indices et pièces à conviction. Reste à les interpréter pour raconter une histoire, la plus proche de la vérité… Passionnant.

et encore…Visite virtuelle
Le souterrain est aujourd'hui détruit pour que les travaux d'aménagement puissent continuer. Mais on peut le visiter virtuellement en allant sur le site de l'INRAP (www. inrap.fr). Les fouilles de Sublaines sont accessibles depuis la page d'accueil. En cliquant, on a accès à un article écrit par la responsable des fouilles et une animation interactive qui permet la visite virtuelle du souterrain.
____________________________________
Source: François Bluteau - la nouvelle republique
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 781
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:08 (2012)    Sujet du message: Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets Répondre en citant

Un souterrain-refuge, témoin du Moyen Âge tourangeau ?
Publié le 9 octobre 2012 · Mis à jour le 12 novembre 2012


code opération : F102130
Entre juillet et septembre 2012, plusieurs chantiers de fouilles archéologiques ont été menés à Sublaines (Indre-et-Loire) par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), sur prescription de l’État (Drac Centre). Dans le cadre de la création d’une zone artisanale par la communauté de communes de Bléré-Val-de-Cher, les archéologues y fouillent des vestiges néolithiques, antiques et médiévaux.
Parmi les témoignages de la période médiévale, un souterrain-refuge, intégralement conservé, vient d’être mis au jour. Cette découverte est rare dans le cadre de fouilles archéologiques préventives.

Le refuge d’une élite locale ?
La découverte d’un pot à cuire en céramique dans le comblement du souterrain permet de dater la structure avant la fin du XIe siècle. À cette époque, des querelles opposaient les comtes d’Anjou et de Blois pour la possession de la Touraine où un important maillage d’édifices militaires était en place.
On accède au refuge par un escalier creusé dans le sol. Constitué d’un réseau de couloirs et de différentes salles, le souterrain de Sublaines se développe sur plus de quinze mètres linéaires. Étroit et bas (0,50 m de large en moyenne pour une hauteur variant de 1,15 à 1,55 m), il devait servir de refuge, comme en attestent les différents dispositifs dont des « coudes » à angle droit permettant de se dissimuler et de freiner l’assaillant. Une porte clôturait l’entrée du souterrain, en bas de l’escalier, et une autre l’accès aux trois couloirs. Le souterrain pouvait également servir de lieu de stockage en protégeant les denrées des pillards.

Il possède de véritables aménagements : vingt niches destinées aux lampes à huile, des bancs taillés à même le calcaire, un petit puits alimenté par la nappe phréatique, des planches destinées à niveler les sols… Autant d’éléments qui laissent supposer que ce refuge pouvait accueillir ses hôtes de manière prolongée. Cinq à six personnes – une petite unité familiale – sans doute issue de l’élite locale pouvaient y séjourner.Un petit bâtiment sur poteaux dissimulait, sous un plancher, l’entrée du souterrain à la vue d’éventuels assaillants.

Les analyses en laboratoire
Une série d’études sera prochainement menée en laboratoire. Elle permettra d’affiner la connaissance et la compréhension de ce site médiéval. Un céramologue étudiera les tessons et vases issus du comblement du souterrain, un dendrochronologue datera l’abatage des bois utilisés et un xylologue en déterminera les essences. Des datations radiométriques seront aussi entreprises. Les traces laissées par les outils et les techniques de taille renseigneront sur les modes de creusement du souterrain. L’ensemble permettra de vérifier les hypothèses des archéologues et précisera la datation de cet ensemble exceptionnel.

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources-multimedias/Visites-v…
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 781
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:12 (2012)    Sujet du message: Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets Répondre en citant

Le Bois Gaulpied et Le Grand Ormeau à Sublaines, Indre-et-Loire
Publié le mardi 9 octobre 2012 · Mis à jour le mardi 30 octobre 2012
code opération : F102130


Description
Entre juillet et novembre 2012, plusieurs chantiers de fouilles archéologiques sont menés à Sublaines. Les archéologues y fouillent des vestiges néolithiques, antiques et médiévaux. Parmi les témoignages de la période médiévale, un souterrain-refuge du Moyen Âge, intégralement conservé, a été mis au jour. Il est rare de découvrir un souterrain-refuge dans un tel état de conservation, en archéologie préventive, notamment.

Résultats - Un souterrain refuge médiéval
Creusé dans le calcaire lacustre à 2,30 m de profondeur sous le niveau de décapage, ce souterrain médiéval découvert est constitué d’un réseau de plusieurs couloirs et de différentes salles. Il se développe sur une distance de plus de quinze mètres linéaires. Dans sa globalité, il est étroit et bas : 0,50 m de large en moyenne pour une hauteur variant de 0,92 m à 1,61 m pour sa partie la plus haute. Au Moyen Âge, il devait servir à la fois de refuge, comme en attestent les différents éléments typiques de défense : « coudes » à angle droit, permettant de se dissimuler et de freiner l’assaillant ; présence de deux portes (l’une à l’entrée du souterrain, en bas de l’escalier, l’autre encastrée dans le calcaire après le premier coude) ; trou de visée, etc. On suppose qu’il pouvait également servir de lieu de stockage des denrées agricoles en les protégeant des pillards lors des raids.

Un aménagement soigneux et réfléchi
Ce souterrain a fait l’objet d’un aménagement soigneux et réfléchi. Un petit puits à eau, taillé dans le calcaire et alimenté naturellement par la nappe phréatique, vingt niches destinées aux lampes à huile, et des bancs taillés à même le calcaire démontrent que le refuge devait être parfois occupé de manière prolongée. La présence d’un petit puits est un élément assez rarement attesté dans ce genre de souterrain, pourtant l’eau est un élément vital de survie dans le cadre d’un retranchement dans une structure de ce type.
Lors de la fouille, quelques planches ont été mises au jour. Elles permettaient une mise à niveau entre deux portions de couloirs du souterrain, et sont le témoin d’une occupation réelle du souterrain et d’une circulation fréquente dans cet espace. On estime que cette excavation pouvait accueillir une petite unité familiale d’environ 5 à 6 personnes : de fait, il pouvait parfaitement servir de refuge à une élite locale et être la propriété particulière d’un seigneur local.

L’entrée de cette excavation refuge était à la fois dissimulée par un plancher recouvrant l’escalier et par une infrastructure en bois afin d’être caché à la vue des assaillants. Le plancher en bois est supposé par la présence de trous le long de l’escalier, trous dans lesquels étaient fixés des branches en bois supportant ledit plancher. Le bâtiment recouvrant l’ensemble est quant à lui supposé par l’existence de trous de poteaux répartis autour de l’escalier d’entrée et de probables sablières basses.

Un ouvrage inachevé ?
Ce souterrain semble inachevé. En effet, plusieurs départs de couloirs sont amorcés tant dans la salle nord (une amorce de galerie ouest et une amorce de galerie est) que dans la salle ouest. Ces débuts de creusement sont visibles, dans les parois, en plan et elles sont parfois même marquées dans le sol comme dans la salle ouest.
La présence d’un trou de visée aveugle laisse aussi supposer une volonté de poursuivre l’ouvrage. Ce trou de visée devait initialement déboucher sur une salle située derrière le couloir d’entrée et permettre la défense directe de l’escalier. Un arbalétrier aurait pu se tenir dans cette salle et assurer la défense du bas de l’escalier.

L’intérêt du site
L’intérêt du site réside dans son exceptionnel état de conservation. Mis au jour dix siècles après son abandon et son comblement volontaire, il est dans son état d’origine. Son remplissage en eau et en argile l’a préservé des dégradations du temps. Le soin apporté à la construction de cet ensemble est aussi remarquable tant par la présence des nombreuses niches, disposées tout au long du parcours des galeries, à chaque changement d’orientation des couloirs ou bien encore dans les salles, que par la présence de banquettes pouvant servir de siège aux occupants.
Ce souterrain présente toutes les caractéristiques d’un souterrain refuge : système de défense perfectionné, plusieurs portes condamnant l’accès, présence d’un puits, et de galeries pour le stockage des denrées, permettant de résister à l’assaillant mais également de vivre en autarcie complète.
Enfin, l’intérêt de ce site réside dans sa datation : le comblement final et volontaire est daté par la céramique, dont une oule complète, de la fin du XIe siècle ; son creusement et son utilisation sont donc antérieurs. Or, les souterrains de ce type, connus pour la période médiévale dans la région Centre ou en Limousin sont généralement plus tardifs, creusés et utilisés plutôt aux XIIIe-XIVe s.

Les analyses en laboratoire
Une série d’études en laboratoire permettra d’affiner la connaissance et la compréhension de ce site médiéval. Un céramologue étudiera les vestiges céramiques (tessons et vases) issus du comblement du souterrain, un dendrochronologue datera l’abattage des bois utilisés, un xylologue déterminera leur essence. Des datations radiométriques seront aussi entreprises. L’étude des techniques de construction du souterrain sera menée au travers de l’analyse des traces d’outils utilisés et des techniques de taille. L’ensemble de ces études devrait fournir de très importantes informations permettant de confirmer ou non les hypothèses, de préciser la datation, pour mieux interpréter cette découverte.
______________________________________________
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Sites-archeologiques/p-15156-Le-…
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:51 (2017)    Sujet du message: Sublaines : le souterrain va livrer ses secrets

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com