Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Forteresse de Chalopy.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 6 Mai - 19:49 (2013)    Sujet du message: Forteresse de Chalopy. Répondre en citant

Forteresse de Chalopy.
Saint Rémy sur Creuse (86)


Les caves de Saint Rémy sur Creuse ne sont absolument pas naturelles. Elles ont toutes été construites ou creusées par la main de l’homme.sa falaise à l’intérieur de laquelle 4 kilomètres d’habitats troglodytiques ont été creusés sur 3 ou 4 niveaux. Ce site, dont l’histoire s’étend du XIIème au XIXème siècle, comprend 7 salles ouvertes au public dont les restes d'une supposée " forteresse médiévale " troglodytique de coteau (forteresse de Chalopy - appelée ainsi depuis au moins le 19e siècle, mais ce site pourrait plus être une forme de souterrain-refuge particulier) qui s'organisait sur deux étages (restes d'un silo, puits de communication entre les étages qui pouvait être fermé) ainsi que d'autres salles troglodytiques.

Une première mention du XVIè siècle dans un cartulaire nous informe de l’existence du château de Chaloupy. Par ailleurs, une tradition orale affirme que Chalopy a été utilisé dès le XI siècle comme annexe à la léproserie de la Haye (aujourd’hui Descartes). Ceci nous permet donc de faire remonter l’occupation des caves creusées au bas Moyen âge.


Photographie Mikerynos 2013.

E.Gautier (1) nous raconte : « Dans les souterrains de Saint-Rémy-sur-Creuse, près de Lahaye, je retrouve tous les caractères de nos refuges, à l'endroit que l'on nomme le château de Chalopy. La tradition veut que ce château (qui ne mérite point ce nom, puisqu'il ne consiste qu'aux galeries à plusieurs étages creusées dans le roc sans apparence de construction) ait été détruit du temps des guerres avec ceux de Touraine qui sont en face. Je n'ai pas eu le temps de reconnaître si, dans les bois qui dominent ce rocher, on trouvait des traces de construction, mais du premier coup d'œil, j'ai reconnu des grottes-refuges dans ce prétendu château. Elles sont situées assez loin du bourg actuel, de l'église, et même de l'ancien château dont une des tours est encore debout (2) (Voir sur le forum: La Tour de Gannes.) Elles sont assez nombreuses, à plusieurs étages, et autrefois elles formaient une suite de souterrains reliés entre eux, et composés de chambres dont quelques-unes sont encore habitées ou utilisées comme greniers. Un habitant de l'endroit me dit avoir trouvé sur son terrain, une grande chambre dans laquelle on ne pouvait pénétrer que par un puits : on remarque dans divers endroits des traces de puits qui ont été comblés. Des sources d'une eau très-limpide et très-abondante sortent du rocher à la porte de presque toutes les habitations. Les éboulements successifs qui ont formé le pied du coteau ont détruit une grande partie de ces souterrains qui ressemblent dans certains endroits aux loges élégantes des châteaux de la renaissance. La vue splendide qui, de cette élévation, s'étend sur la vallée de la Creuse à une distance de plusieurs lieues, tempère d'une façon charmante la sécheresse des recherches archéologiques, et l'on oublie bien vite les pentes escarpées que l'on est obligé de gravir.

Mêmes grottes entre Saint-Rémy et Lahaye, toujours en suivant la ligne du coteau, au pied des bois, à peu de distance de Ruxeuil. Ces grottes sont situées sur le flanc du coteau, et l'on y pénètre aujourd'hui en suivant les éboulements et les atterrissements qui en permettent l'accès, mais dans l'origine elles devaient être inaccessibles. Celles-ci sont plus petites que celles de Chalopy, et seraient à la rigueur très babitables. On y remarque aussi deux étages ou du moins deux niveaux. Au milieu sont creusés des puits comblés en partie, qui ont encore une profondeur d'environ 60 centimètres, et dans lesquels les bergers allument quelquefois du feu. On remarque des sortes de bancs autour des parois du rocher. Deux ou trois petites sources se perdent dans la terre aux environs de ces grottes.

Mêmes caractères encore dans les grottes qu'on dit avoir été habitées par les premiers ermites de Foutgombaud. On y retrouve ces puits peu profonds, semblables à ceux de petites grottes de Saint Rémy sur Creuse, qu'une légende pieuse représente ici comme ayant été les piscines où furent baptisés les premiers convertis du pays. Il est possible que ces grottes furent effectivement habitées par les premiers solitaires. Mais je dois constater qu'elles sont absolument de la même famille que celles de Saint Rémy. Les éboulements du rocher ou le travail de l'homme en ont aussi, là comme ailleurs, détruit une partie... »
_______________________________
(1) Bulletin de la Société archéologique de Touraine, Tome III, 1874-1875-1876 Page 56.
(2) La Tour de Gannes.

Le site: http://www.ethnicite.fr/

Localisation.
  

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Mai - 19:49 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com